Le bac pro GMNF : Gestion des Milieux Naturels et de la Faune

Bac pro gmnf Chantier avec les loups


Nos forces : l'alternance et les chantiers écoles

Cette formation de trois ans en alternance s'adresse à des jeunes souhaitant évoluer dans les métiers de la nature et de la protection de l'environnement. Elle permet d'acquérir les bases d'enseignement général et professionnel, où la théorie et la pratique sont étroitement liées. La formation est validée par un BEPA en première et un Bac Pro GMNF en fin de cycle.


Aujourd’hui, la pédagogie de l’alternance et les chantiers écoles constituent des voies intéressantes, concordantes avec les besoins de certains apprenants en quête de concret dans leur formation.


En synergie avec les professionnels du secteur de la GMNF, la MFR d’Anse propose à ses élèves des chantiers de génie écologique bénéficiant à chacun des acteurs.

Objectifs de la formation GMNF


A l’issue du Bac pro GMNF, le diplômé travaillera dans la nature et sera capable de :
-    Maîtriser les techniques de gestion, d'aménagement et d'entretien des espaces naturels
-    Surveiller et suivre les populations animales
-    Coordonner le travail des équipes sur le terrain
-    Assurer la promotion des milieux naturels et conduire des animations
-    Connaître les réseaux professionnels de l'aménagement et de la protection de l'environnement

Contenu de la formation GMNF

Enseignements généraux et scientifiques

Un chantier-école par semaine de présence dans l'établissement en partenariat avec le monde professionnel

Passage du brevet de sauveteur, secouriste du travail (SST)

Enseignements professionnels

  •     Sensibilisation au paysage  

GMNF Monts Du Lyonnais

  •      Connaissances et interventions sur la végétation :

        Techniques de plantation de haies champêtres, reboisement de zones dévastées,
        Abattage sélectif, débroussaillage sélectif, faucardage, lutte contre les envahissants

 

  •     Connaissances et gestion de la faune sauvage :

        Technique d'approche des animaux,
        Technique de comptage de la faune sauvage (nocturne et diurne)
        Aménagements faunistiques en milieux naturels
 

  •   Connaissances et surveillance des milieux aquatiques

       Aménagement de frayères et de caches à poisson
       Observation et technique de comptage de la faune aquatique (pêche électrique)
        Alevinage

  •      Génie végétal en milieu naturel :

        Techniques de lutte contre l'érosion,
        Interventions en zones protégées,
        Aménagements en faveur de la biodiversité (captage de sources pour la faune sauvage)

  •     Utilisation et entretien du matériel lié à la gestion des milieux (GMNF)
  •     Repérage, cartographie et topographie (technique d'utilisation de cartes et boussoles, lecture de cadastre, SIG),

gmnf Repérage

  •     Animation nature et sensibilisation au développement durable

gmnf animation nature

  •     Valorisation du patrimoine

bacs pro gmnf Mur-pierres-seches-Veolia

Conditions d'admission en bac pro GMNF

Sortie de troisième ou de seconde
Entretien personnalisé basé principalement sur la motivation (rendez-vous à prendre dès janvier)

Diplômes

Le baccalauréat professionnel GMNF "Gestion des milieux naturels et de la faune" est un diplôme préparé en un cycle de référence de 3 ans constitué de la 2nde pro "nature, jardin, paysage, forêt" et des classes de 1ere et de terminale de la spécialité choisie.

L'après bac pro GMNF

La poursuite d'études

Deux grandes possibilités s’offrent aux élèves titulaires du bac pro GMNF : poursuivre sur un cycle post bac de type BTSA, se spécialiser par une formation professionnalisante dans un secteur précis, tenter l’aventure à l’étranger.

Les BTSAbac pro gmnf futur métier
-    Gestion et protection de la nature (Le diplôme dans la continuité du bac pro GMNF)
-    Aménagements paysagers
-    Gestion forestière
-    Analyses biotechnologiques
-    Développement, animation des territoires ruraux


Les formations professionalisantes
-    Spécialisation génie écologique mention génie végétal
-    Certificat de spécialisation élagage
-    BPJEPS (animation nature, guide de pêche, etc.)
-    Formation de soigneur animateur d'établissements zoologiques
-    Spécialisation de soigneur animalier


Les études à l’étranger
-    CEGEP de Baie-Comeau (Québec) : techniques d’aménagements cynégétiques et halieutiques
-    CEGEP de Saint-Félicien (Québec) : techniques d’aménagement de la ressource forestière 

Vers un métier

Agent technique en gestion et restauration des écosystèmes
Technicien en aménagement des espaces naturels
Animateur nature et patrimoine
Permanent d'association
Technicien de rivières
Chef d'équipe communale
Technicien en conservatoire d'espaces naturels
Garde-chasse, garde-nature, garde-pêche
Agent technique de fédération de chasse
Chargé de communication en association naturaliste, fédération de chasse, etc.
Technicien de parc naturel
Conducteur de travaux d'entretien du patrimoine naturel et paysager
Technicien en gestion et restauration des écosystèmes
Soigneur animalier
Eco paysagiste, éco cantonnier

 

Contact & documentation

icon-pdf-plaquette

 

mini-venet

 

Icon Fiche Technique

 Logo Qualiopi : Formations certifiées par l'état

Foire aux questions sur le Bac Pro GMNF

  • Devrons-nous payer les équipements de sécurité ?

Non, pour une grande partie, un partenariat avec la Région ainsi qu’un travail d’appel d’offre nous permet d’équiper en grande partie le nouvel apprenant. Il reste néanmoins une charge liée à la réglementation récente sur l’obligation du port de chaussures forestières.

  • Vers quels métiers mène le bac pro GMNF ?

Il s’agit d’un bac pro menant vers un panel très ouvert de métiers différents :
Eco garde, garde-chasse, garde pêche, agent des fédérations de pêche et de chasse, chef d’équipe dans les entreprises du génie écologique et du paysage, soigneur animalier, fauconnier, technicien de parcs naturels, agent ou technicien en syndicat de rivière, animateur nature, technicien en aménagement des espaces naturels, élagueur, opérateur de suivis animaliers etc.

Vous pouvez consulter cette section intégralement dédiée aux devenirs d'anciens élèves du bac pro GMNF.

  • Peut-on poursuivre ses études après un bac pro GMNF ?

Oui bien sûr.
En BTS, en se spécialisant ou en partant à l’étranger.
Autant le bac pro GMNF peut mener à un travail, autant nous avons des exemples de parcours à bac +2, +3 voire +5 !

Vous pouvez consulter cette section intégralement dédiée aux devenirs d'anciens élèves du bac pro GMNF. Les poursuites d'études sont indiquées dans les profils.

  • Y a t il des filles en bac pro GMNF ?

Bien sûr ! Le bac pro GMNF n’exclue en aucun cas la gente féminine. Evidemment, souvent, le nombre de garçons est supérieur, mais les filles sont particulièrement appréciées dans le domaine. Par expérience, la féminité n’exclue en aucun cas les capacités à démarrer une machine, à suivre des animaux sauvages ou à planter des arbres… On y va ?

  • Pourquoi dit-on que la MFR de Anse est une pointure concernant les chantiers écoles ?

Le chantier école est une pratique ancienne pour l’établissement (années 90). Chaque semaine, nous parcourons les différents écosystèmes représentatifs. Notre engagement : un chantier école par semaine pour tous les niveaux du bac pro, trois chantiers écoles par semaine pour les stagiaires de la spécialisation génie végétal. Evidemment, les 3èmes nous accompagnent également pour découvrir ce qu’est un chantier… Une mécanique parfaitement huilée grâce à des infrastructures et à un matériel moderne (bus, tronçonneuses, débroussailleuses, broyeurs) permettant aux élèves de mettre en pratique les apprentissages.
Ainsi, nos élèves interviennent dans tout le quart sud-est de la France : Camargues, frontière Suisse, Auvergne, Bourgogne, ensemble de l’ancienne région Rhône-Alpes, etc. L’idée étant de faire rencontrer un maximum d’acteurs du secteur aux jeunes mais également qu’un ensemble de milieux naturels diversifiés soient étudiés et parcourus.

 

  • Dans quel domaine se font les stages en bac pro GMNF ??

En bac pro GMNF, les deux premiers stages de 2nde sont particuliers : Le premier se fait en espaces verts, le deuxième en exploitation agricole, élevage de gibiers ou pisciculture.

Par la suite, l’ensemble des stages doivent se faire dans le secteur de la GMNF : par exemple, les syndicats de rivière, les domaines de chasse, les fédérations de chasse et de pêche, les fermes pédagogiques, les parcs animaliers, les exploitants forestiers, les associations de protection de la nature, les entreprises de génie écologique, certaines branches des grandes entreprises du paysage, etc.