En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Louer nos locaux
MFR-anse-maison-petite-gonthiere
FacebookYoutube
Contact

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Accueil > Nos Formations > Le statut des formations

Le statut des formations

Trouver une formation :

Formation professionnelle continue

Formation technicien en entretien de cours d'eau

Objectifs

  • Être capable de concevoir, réaliser et proposer des aménagements
  • Être capable de réaliser un état des lieux en effectuant des relevés de terrain appropriés et en classant un grand nombre d’informations sur le bassin versant d’un cours d’eau. Les exploiter afin d’en faire ressortir les principales caractéristiques..
  • Comprendre la dynamique d’un cours d’eau et réaliser un diagnostic faisant ressortir les dysfonctionnements.
  • Être capable de construire le plan de gestion d’un milieu aquatique en fonction des objectifs dégagés.
  • Concevoir un budget en intégrant les financements possibles, et prévoir le suivi post travaux de la zone restaurée.
  • Concevoir des documents permettant à différents publics la bonne compréhension d’une problématique.

Metiers

  • Technicien ou chargés d'études des syndicats de rivière
  • Conducteurs de travaux d'entreprises pratiquant le génie végétal, le génie écologique
  • Salariés d'associations, fédérations, conservatoires en lien avec l'aménagement et la protection des milieux aquatiques
  • Techniciens de chantiers écoles ou de chantiers d'insertion

Niveau

  • 4

STATUT(S)

  • Formation professionnelle continue

Conditions

Lieux


FPC : Spécialisation Génie Végétal

Objectifs

  • Être capable de réhabiliter des sites naturels dégradés, grâce à des techniques novatrices, efficaces et respectueuses de l'environnement, notamment sur des problématiques d'érosion, de phytoépuration et de corridors écologiques
  • Être capable de créer et entretenir des espaces destinés à la mise en valeur de zones naturelles ou artificielles (structures bois et génie biologique)

Metiers

  • Salarié d'entreprises pratiquant le génie végétal
  • Salarié d'entreprises du paysage, des travaux publics, des travaux forestiers
  • Salarié d'associations, fédérations, conservatoires en lien avec l'aménagement et la protection des milieux naturels
  • Encadrant de chantiers écoles ou de chantiers d'insertion

Taux de réussite session juin 2016

Nombre d'élèves :
  • Présentés : 9
  • Acceptés : 9
  • 100% de réussite à l'examen

STATUT(S)

  • Formation professionnelle continue

Conditions

  • Pour les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus
  • Pour les demandeurs d'emplois âgés de 26 ans et plus
  • Nous consulter

Lieux


Retour