En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Louer nos locaux
MFR-anse-maison-petite-gonthiere
FacebookYoutube
Contact

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Accueil > Nos Formations

Métiers à l'international : Nos expatriés

Il est souvent dit que transmettre son savoir est le plus beau des métiers !

Loin du fracas des tronçonneuses, des folles courses derrière la faune sauvage ou des longs affûts pour les comptages, ces élèves ont fait le choix d'aider la nature et de préserver l'environnement de la manière la plus efficace qui soit : En éduquant les générations de demain. Découvre ici les métiers liés à l'animation, l'éducation et la formation à l'environnement !

 

Quelle destination te fait rêver ?

mini-cyrille      mini-baptiste      mini-audrey

 

Cyrille Taormina, étudiant en gestion de milieux naturels au Québec

cyrille-00

A LA MFR
Origine  Lyon
Année d'obtention du bac 2012
Principaux stages réalisés à la MFR Bretagne Vivante ; Roch Nature ; Service jeunesse de Villefranche (Bordelan)
Poursuite de formation CEGEP de Baie-Comeau (Québec) : techniques d’aménagements cynégétiques et halieutiques
Après la MFR
Métier Saisonnier dans un syndicat de rivière
Zone professionnelle aujourd'hui Québec
Délai pour trouver ce travail Recruté sur dossier durant l'année de Terminale
Description du métier Etudiant & travailleur saisonnier sur les vacances

 

Témoignage
« Je réalise une formation en 3 ans qui destine à la profession de technicien en aménagement de milieux voués à l'exploitation Faunique. Je peux postuler pour devenir guide de chasse ou de pêche. J'envisage une poursuite d'étude, voire de vivre au Canada.

Cette formation m’a permis de prendre conscience de la vulnérabilité de notre territoire, ainsi qu'une prise de responsabilités. La MFR m'a permis d'acquérir une maturité nouvelle dans la vie que ce soit professionnelle ou personnelle.

L'alternance est sans aucun doute un plus, la découverte de soi, de la profession, des réalités qui l’entourent sont autant de points qui m'ont permis d'affirmer toutes les démarches que j'ai faites par la suite. La construction d'un réseau professionnel pour le futur, ainsi que des rencontres inoubliables nous rendant compétents dans les domaines vues en cours.

Les chantiers écoles sont un moyen de rendre compétent. C’est une marque de fabrique de la MFR d’Anse qui fait de nous des professionnels complets sur le terrain. Lors de mes divers stages, je n'ai jamais eu de remarques sur ma façon de manier les  outils ou  sur l'organisation de mes chantiers.

La rigueur, le professionnalisme et surtout la satisfaction du travail bien fait sont les principales résultantes de mon passage à Anse.
Le fonctionnement à la MFR est tout à fait différent de l'ensemble des établissements que j'ai fréquentés. L'encadrement personnalisé des élèves a été pour moi une véritable aubaine qui m'a permis après des années d'échec scolaire de reprendre confiance et de tout faire pour parvenir à ce que je souhaitais dans la vie. L'équipe encadrante est professionnelle sans pour autant être hautaine. La MFR est en fait… familiale. »
  • cyrille-01

    Cyrille en chantier à la MFR


  • cyrille-02-nichoir

    Cyrille, construisant un nichoir à la MFR


  • cyrille-03

    Cyrille installant un nichoir au Québec


  • cyrille-04

    Cyrille au Québec


 

Baptiste Caup, ouvrier qualifié en construction de murs et toitures végétalisés en Algérie

caup-00

A LA MFR
Origine  Grenoble
Année d'obtention du bac 2012
Principaux stages réalisés à la MFR  ONF ; SIPAVAG
Poursuite de formation Spécialisation "Génie Végétal"
Après la MFR
Métier Ouvrier qualifié dans la végétalisation de murs et toitures
Zone professionnelle aujourd'hui Algérie
Délai pour trouver ce travail  Quelques mois
Description du métier Végétalisation de bâtiments dans le pays émergent d'Algérie.

 

Témoignage
« J’ai choisi GMNF car cela correspondait à ma personnalité.  Je me sentais attiré par les métiers de la nature, de plus le cursus de formation c'est-à-dire les modules et les matières proposées semblaient vraiment intéressantes.

Le passage dans cette formation m'a apporté de grandes compétences tant au niveau professionnel qu'au niveau scolaire. Je pense que ce cursus est un plus car les formateurs utilisent des méthodes d'apprentissages différentes de ce que l'on peut trouver ailleurs.
J’ai poursuivi dans l’établissement en Spécialisation génie végétal. Encore une fois, une année de folie, un vrai bonheur au niveau de l’ambiance et des connaissances engrangées.

Je pense que l’alternance est un plus car le fait de combiner le milieu scolaire et professionnel permet aux élèves en échec dans une formation classique de pouvoir poursuivre leurs études et donc d'obtenir un diplôme.  En effet,  cela permet d'être inséré dans le milieu professionnel, et de se retrouver au contact de collègues, patrons, et autres relations, d'acquérir des responsabilités,  et de se sentir utile.

Il me semble évident que les chantiers écoles sont nécessaires à la formation. Ils permettent d'apprendre à développer toutes sortes de techniques, ainsi qu'à manipuler, à utiliser différentes pratiques de terrain, qui nous serviront toujours dans un grand éventail de professions.
Ce qui m'a marqué le plus au sein de la formation reste les chantiers qui sont pour moi des souvenirs inoubliables. Il y a aussi la relation avec les formateurs dans un respect total. Je me suis bien fait bouger, mais j’en avais besoin ! »
  • caup-01

    Baptiste en chantier à la MFR


  • caup-02

    Baptiste en chantier à la MFR


  • caup-03

    Fin de formation : Cap sur l'Algérie !


  • caup-04

    Baptiste aujourd'hui !


  • caup-05

    Végétalisation de murs


 

 

Audrey Marion, écovolontaire en Asie Extrême Orientale

audrey-00

A LA MFR
Origine  Cibeins
Année d'obtention du bac 2013
Principaux stages réalisés à la MFR  Arthropologia ; Syndicat des vallons de serre et des planches ; SYRIBT ; Mairie de Lyon
Poursuite de formation Aucune
Après la MFR
Métier Ecovolontaire en Asie
Zone professionnelle aujourd'hui Thaïlande ; Cambodge
Délai pour trouver ce travail  Départ pour l'étranger en backpacking quelques mois après le bac.
Description du métier Asie : Actions humanitaires ; Soin aux éléphant
France : animatrice et ouvrière maraîchère en agriculture biologique

 

Témoignage
«  J’ai choisi la MFR de Anse car je me sentais mal et en bout de course dans le cursus général. Je voulais continuer dans tout ce qui touchait la nature et l’environnement et je le voulais en alternance surtout ! Tu sors de la MFR avec de l'expérience sur le terrain, un CV riche en expérience, des connaissances en matière général largement suffisantes, une expérience en communauté et une passion encore plus forte pour la nature. J’ai pu découvrir des milieux et des métiers très diversifiés en stage : technicien de rivière, animateur nature, chargé d’étude en association naturaliste, agroécologue, ouvrier paysagiste… sans compter les chantiers écoles. Une mine d’or d’expérience ! Je suis sortie des études avec une différence majeure par rapport à un bac général : j’avais un CV ! Et là, je bosse chez un « maraîcher bio » chez qui je peux réinvestir tous mes acquis « made in MFR » : j’apprends à des écoliers de toute la région Rhône-Alpes à goûter, planter, récolter… Je transmets qu’un légume ne sort pas toujours d’un hypermarché et qu’il est né par la nature, pour la nature, etc.

À côté de ça je voyage en faisant du volontariat, WWOOFING, HelpX, en Asie principalement, dans des communautés et famille en autarcie, qui construise leurs maison en argile, les techniques de synergie, les technique de bute (jardin) et tant d'autres choses. Actuellement j'ai trouvé un endroit où un projet de selfsufficient est en cours. Ils ont besoin de quelqu'un qui puisse gérer par la suite la phytoépuration,  des spirales en pierres sèches, des cultures de plantes comestibles et médicinales. J’ai même soigné des éléphants ! Je vais donc pouvoir contribuer à l'évolution de ce projet par les connaissances que j'ai apprises à la Petite Gonthière.  Je suis ressorti de la MFR avec un amour de la nature encore plus fort grâce à des gens passionnés qui m’ont parlé d’humain à humain, et non pas du « gars qui sait » à une personne inférieure… »
  • audrey-01-club-peche

    Audrey à la MFR - Club Pêche !


  • audrey-02

    Audrey à la MFR - Club Pêche !


  • audrey-05

    Audrey aujourd'hui : Ecovolontariat en Asie !


  • audrey-03

    Soins aux éléphants


  • audrey-04

    Deux fleurs épanouies


  • audrey-06

    L'important, c'est d'être heureux !


 

[Retour aux autres métiers]