En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Louer nos locaux
MFR-anse-maison-petite-gonthiere
FacebookYoutube
Contact

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Accueil > Nos Formations

Métiers de la gestion et de l'aménagement des espaces naturels

Tu penses qu'être enfermé dans un bureau toute la journée est un aperçu de l'Enfer ? Voici des personnes qui pensent comme toi !

Découvre ici certains de nos anciens élèves qui ont fait leur vie dans la gestion et l'aménagement des milieux naturels. Travaux de restauration ou de conservation d'un espace menacé, valorisation du patrimoine naturel en construisant une passerelle ou un sentier ou encore tronçonnage d'arbres pour assurer la sécurité. Ici, nos anciens retroussent leur manches et se mettent au service de la Nature... et par conséquent de l'Être Humain.

 Quel métier te vois-tu faire ?

Mini Alex      jordan-mini-metier-gmnf   mini-roland  mini-quentin     Rodolphe Mini Metier Gmnf

 

Alexandre Paule, technicien en gestion au Conservatoire des Espaces Naturels

alex-00

A LA MFR
Origine  Ain
Année d'obtention du bac 2013
Principaux stages réalisés à la MFR Formation continue au CENRA
Modalité de formation Baccalauréat passé en candidat libre, simultanément à son activité professionnelle
Après la MFR
Métier Technicien en gestion de milieu au CENRA
Zone professionnelle aujourd'hui Ardèche Drôme Loire Rhône
Description du métier Gestion de zones naturelles sensibles (diagnostics, recherche de financement, supervision ou réalisation des travaux, réception des travaux)
Témoignage
« La filière GMNF est  la plus attractive d'un point de vue pédagogique.  C’est une formation à la fois pertinente pour la (re)mise à niveau dans les matières générales (l'essentiel sans le superflu), mais également la plus pointue (à ce niveau d'étude)  dans ses spécialités (approche de l'écologie et mise en pratique lors des phases de chantiers).

Le passage à la MFR m’a apporté  des compétences théoriques (botanique, faune, fonctionnements des écosystèmes ...) et pratiques (analyse de terrain, réalisations techniques encadrées par les enseignants sur le terrain avec de l'autonomie pour l'élève). Et aussi, deux diplômes (BEPA et BAC PRO) essentiels pour accéder à mon métier.

L’alternance est un plus forcément. On se constitue un réseau pro lors des stages, et on peaufine les connaissances et la technique à l'école. L'alternance permet de mieux appréhender l'entrée dans la vie professionnelle (principalement du "savoir-être"). Elle permet également de casser la routine scolaire que l'on trouve dans l'enseignement général.

Les chantiers écoles sont primordiaux, ce sont des chantiers cohésifs pour la classe. Ils permettent d'intervenir sur un panel large de milieux naturels.

Professionnellement la MFR est  en elle-même une référence auprès des acteurs du secteur.
Personnellement c'est ce qui m'a permis de me réaliser professionnellement donc par extension socialement ! »
  • alex-01

    Alex, mettant en place un chantier écovolontaire


  • alex-02

    Dans un cadre de travail rêvé...


  • alex-03

    Les habitants ont répondu présents ...


  • alex-04

    Encadrement par Alex, gestionnaire du CENRA !


  • alex-05

    Travaux finis, habitants satisfaits !


 

Jordan, conducteur de pelles mécaniques à Dynamique Environnement

jordan-00-metier-gmnf

A LA MFR
Origine  Savoie
Année d'obtention du bac 2016
Principaux stages réalisés à la MFR  Syndicat de rivières ; fédération de pêche 73 ; Dynamique Environnement
Poursuite de formation Spécialisation "Génie Végétal"
Après la MFR
Métier Technicien en Génie végétal - Conducteur d'engins
Zone professionnelle aujourd'hui Toute la France (Rhône-Alpes, Corse, Normandie, Canal du Midi)
Délai pour trouver ce travail  Embauche immédiate à la suite du contrat de professionnalisation, que Jordan a signé dès le début de sa Terminale GMNF !
Description du métier Travaux de génie végétal, spécialité : Conduite de pelles mécaniques en milieux naturels
Témoignage

Lorsque Jordan choisi la MFR en 2013, c’est pour « fuir » le système scolaire conventionnel. Arrive alors la journée Portes ouvertes de la MFR d’Anse où il débarque de sa Savoie natale pour essayer de trouver une échappatoire. Séduit par le discours, il obtient un entretien pour entrer en 3ème de l’enseignement agricole en alternance. Il va enfin pouvoir « travailler », traduisez faire des stages ! Le directeur pédagogique actuel ne tarde pas à le remarquer lors d’un chantier école, quand les troisièmes accompagnent en observation les élèves de bac pro GMNF. En effet, le cœur à l’ouvrage, la motivation débordante et la capacité à intégrer les consignes de Jordan impressionnent déjà. Et ce n’est qu’un début ! Il intègre le bac pro GMNF après une troisième marquée par des résultats scolaires en nette amélioration…Même si les modules généraux laissent parfois à désirer ! Trimestre après trimestre, chantier après chantier, de stage en stage, Jordan se constitue des acquis pratiques en un temps record. Malgré un sommeil lourd, traînant parfois jusqu’en salle de classe, Jordan obtient brillamment son bac pro GMNF. Il intègre alors la spécialisation génie végétal dans laquelle il s’épanouit pleinement et se fait à nouveau remarquer pour ses qualités de leader, pour sa polyvalence, sa flexibilité et sa réactivité. Timide, discret de nature, Jordan n’en reste pas moins un véritable chef de chantier dans l’âme. C’est pour cela que nous avons souhaité lui laisser la parole sur son expérience dans notre établissement.

 

« Je suis venu à la MFR pour découvrir les métiers de la nature, en arrivant en 3ème je ne savais pas quoi faire, mais j'ai toujours voulu travailler dehors. La Petite Gonthière étant l'une des écoles les plus côtée de France dans ce domaine là, la distance ne m'a pas fait peur. C’est d’ailleurs la clef : pour mes stages en GMNF c’est pareil, j’ai parcouru toute la région ! Ce qui m’a plu immédiatement, c'est la relation entre les formateur et nous, une famille, une petite école avec un rythme de vie comme à la maison, on ce croirait comme chez nous, ce qui fait qu’on ne sent même pas qu’on est à l’école et qu’on apprend du coup : sans cette ambiance, je ne me serais pas vu réussir à passer autant d’obstacles et mes collègues de promotion partagent cet avis. J’ai des relations, encore maintenant, avec des formateurs qui vont au-delà de l’école. C’est de l’amitié ! Malgré une discipline certaine, c’est la proximité avec les formateurs qui a fait la différence pour plein d’élèves. Les chantiers écoles, ça a été un déclic pour faire de moi un gars autonome sur le terrain. Je me suis largement amélioré sur les machines du parc matériel conséquent de la MFR. Et les conseils du vieux sages (il se reconnaîtra) sur le terrain ont été indispensables et précieux. L’alternance a aussi été très importante. En gestion de milieux naturels, si tu ne te fais pas connaître un peu de partout, tu ne perces pas. Dès la troisième et jusqu’au bac pro GMNF, j’ai enchaîné des stages en agriculture, bûcheronnage, paysage, fédération de pêche, syndicat de rivière… De ma Savoie je suis allé jusque dans les gorges de la Loire ! Puis, en fin de première pro GMNF, j’ai trouvé une entreprise de génie végétal par mes propres moyens sans même savoir que cette boîte était non seulement proche de mon lieu d’habitation mais aussi qu’il s’agissait d’uns des partenaires réguliers des formations GMNF et génie végétal de la Petite Gonthière. J’ai fait mes preuves puis signé un contrat de professionnalisation et me voilà aujourd’hui en CDI dans un métier qui me comble parfaitement. Soutènement en bois, stabilisation de talus dans des conditions extrêmes, correction torrentielle dans les Alpes, création de structures bois (zoo de Vincennes, passerelles, pontons), stabilisation de chalets, stabilisation de berges (canal du Midi par exemple). Mon travail est physique mais très diversifié : d’une part je vais dans toute la France (dont la Corse), d’autre part je travaille avec des engins et des procédés uniques : pelles araignées, hélitreuillage, vissage aquatique, etc. Je sais que le travail paye et comme j’ai gravi les échelons jusqu’au bac pro GMNF, je gravis aussi peu à peu les échelons dans le monde professionnel. Je ne sais pas de quoi est fait demain mais j’imagine viser un poste de chef de chantier assez rapidement et évidemment encadrer des stagiaires pour transmettre mon savoir aux futurs GMNF ! Pour conclure, je dois dire que je garde énormément d'attache avec la MFR, c'est une partie importante de ma vie, des années qui resteront inoubliables ! »
  • jordan-01-chasse-gmnf

    Jordan, son chien, sa veste MFR !


    Jordan, élève GMNF
  • jordan-02-gmnf

    Jordan, fin de bac pro GMNF !


    Jordan, fin de bac pro GMNF !
  • jordan-03-genie-vegetal

    Jordan, en Spécialisation Génie Végétal


    Jordan, en Spécialisation Génie Végétal
  • jordan-04-pelle-araignée

    Jordan en entreprise : Pelle-araignée !


    Jordan, ancien GMNF en entreprise : Pelle-araignée !
  • jordan-05-polyvalence

    La polyvalence des métiers de la nature


    Jordan, ex GMNF à la tronçonneuse
  • jordan-06-genie-vegetal

    La beauté et l'écologie : Le génie végétal


    Un métier au sein d'une entreprise de génie végétal
  • jordan-07-ponton

    Des réalisations de professionnel


    Des réalisations de professionnel
  • jordan-08-gestion-mileux-naturels-faune

    Une spécialité GMNF : La conduite de pelle


    Une spécialité GMNF : La conduite de pelle en milieux naturels
  • jordan-09-pelle-genie-vegetal

    Un métier unique : Gestionnaire des milieux naturels


    Un métier unique : Gestionnaire des milieux naturels

 

Roland Lacroix, gestionnaire forestier chez RTE

roland-00

A LA MFR
Origine  Le Pérréon
Année d'obtention du bac 2016
Principaux stages réalisés à la MFR  Domaine de chasse de Raboulet ; Domaine de Condillac ; Conservatoire d'espaces naturels Rhône-Alpes
Poursuite de formation BTS "Gestion forestière"
Après la MFR
Métier Technicien forestier
Zone professionnelle aujourd'hui Loire
Délai pour trouver ce travail Contrat d'apprentissage trouvé durant l'année de Terminale
Description du métier Réception de travaux forestiers ; mesures forestières ; réception d'études GIV
Témoignage
« Après une troisième classique, je savais déjà où je voulais m’orienter. Chasseur, pêcheur j’ai toujours voulu me diriger vers l’environnement. La Gonthière a été comme un déclic pour moi. Les stages, les chantiers, l’ambiance et les formateurs… Tout cela vous donne une vraie confiance en vous et vous donne l’envie de progresser.

Les chantiers-écoles m’ont apporté un début de connaissance dans l’utilisation des machines et dans la gestion des milieux naturels. Ils nous avantagent aussi pour les stages où l’on peut progresser plus rapidement et développer ces différentes compétences. Les patrons sont plus enclins à nous confier du matériel quand ils savent qu’on a les bases !
A cela, viennent se lier les sorties botaniques ou les diagnostiques rivière. Grâce à ces cours appliqués, on développe à la fois des connaissances sur la flore mais aussi sur les sols et la géologie (bota) et on découvre de nouveaux milieux et divers modes de gestion (diag).

Les stages enfin, ouvre sur le monde du travail tout en permettant d’apprendre et d’affiner petit à petit notre orientation. Ils viennent surtout remplir notre CV qui servira énormément par la suite. Mes stages m’ont fait voyager et découvrir des métiers différents. D’un parc de chasse en Haute-Loire dans un cadre exceptionnel (sangliers, cerfs, mouflons…), à une exploitation forestière dans un château proche de Montélimar (avec un maître de stage très pédagogue qui m’a appris beaucoup et m’a fait découvrir des tas d’activités aussi bien agricoles, forestières et cynégétiques) et enfin au CENRA (où j’ai découvert la restauration et la protection de milieux extraordinaires).

A la fin de mon bac, j’ai décidé de me diriger vers le bois. C’est avec une certaine appréhension que je me suis dirigé vers le BTS Gestion Forestière en apprentissage avec une certaine appréhension : Un mode de gestion totalement différent s’ouvrait à moi.
Pourtant, après 4 entretiens contre 60 autres concurrents, je parviens à décrocher mon apprentissage à RTE (une filiale d’EDF) où j’ai pour mission de gérer la flore sous les lignes à hautes-tensions. Jamais je n’aurai pu sortir du lot parmi 60 personnes sans mon CV chargé et la référence de nombreux anciens maîtres de stage qui peuvent nous servir d’appui. Aujourd’hui, j’évolue dans cette grande entreprise avec qui je peux espérer décrocher un BTS et un emploi.
Tous ces connaissances, cette assurance au travail, cette motivation me viennent de cette école qui m’a aidé à réaliser mes rêves et vivre mes passions.  »
  • roland-01

    Roland en stage à l'époque du bac


  • roland-02

    Abattage réussi ! Sécurité et précision.


  • roland-03

    Roland aujourd'hui, mesures forestières !


  • roland-04

    Roland en cours de botanique en BTS


 

 

Quentin Pavoux, chef d'équipe en Génie Végétal chez Dynamique Environnement

 Quelques mois après ce témoignage, au cours duquel Quentin était chef d'équipe à Dynamique Environnement, Quentin a été débauché par une autre grande entreprise où il a pu négocier son salaire. Il est aujourd'hui salarié chez Tarvel, entreprise nationale de paysagisme.
Il y est notamment technicien écopatûrage (Entretien de parcelles à l'aide de moutons).

Quentin 00

A LA MFR
Origine  Loire
Année d'obtention du bac 2012
Principaux stages réalisés à la MFR  Syndicat Mixte de la Montagne Ardéchoise ; Dynamique Environnement
Poursuite de formation Spécialisation "Génie Végétal"
Après la MFR
Métiers Hier : Chef d'équipe en travaux de génie végétal
Aujourd'hui : Technicien écopatûrage
Zone professionnelle aujourd'hui Toute la région Rhône Alpes voire plus loin
Délai pour trouver ce travail  Embauche immédiate à la suite du contrat de professionnalisation.
Description du métier Hier : Travaux de génie végétal (Passerelles, caissons, etc...).
Aujourd'hui : Ecopatûrage, tonte, clotûres
Témoignage
« Je suis arrivé en GMNF à Anse parce que j’avais un peu décroché en seconde générale. Autant dire même que je faisais tout sauf m’occuper de mon avenir. Je passe les détails… Bon à la base je suis rural, j’aime la pêche et je n’ai pas peur de grand-chose. J'ai eu le bac avec mention Bien.

J’ai poursuivi avec une spécialisation Génie Végétal, toujours à la MFR. Une année géniale avec énormément de chantiers et l’apprentissage de l’autonomie sur des chantiers très pointus. Pas de regret, même si j'avais le niveau pour faire un BTS.

L’alternance c’est le top pour un gars comme moi : je ne tiens pas en place sur une chaise, faut que ça bouge ! Alors si on ajoute à ça un chantier par semaine à la MFR, des cours dehors, moi je suis au top ! L’entreprise qui m’embauche, je l’ai connue en stage !

J’ai appris énormément de techniques de terrain, de savoirs utiles dans le métier. J’attendais qu’une chose à la MF, c’est de savoir où et quand on allait en chantier. Une tronçonneuse ou une débroussailleuse :  plus de secret pour moi !

Et puis on apprend un peu la vie à la MFR,  ce n’est pas le style à couper les cheveux en quatre, les formateurs sont abordables, je garde plusieurs contacts avec certains. J’ai même des stagiaires de la MFR ! »

 

  • quentin-01

    Quentin, au Brésil avec la MFR


  • quentin-02

    Quentin en spécialisation Génie Végétal


    Spécialisation Génie végétal
  • quentin-03

    Quentin aujourd'hui - Chef d'équipe


    Métier GMNF : Chef d'équipe
  • quentin-04

    Construction en cours


    Métier GMNF : Génie végétal
  • quentin-05

    Travaux terminé !


    Métier GMNF : Génie végétal
  • quentin-06

    Quentin, ses missions en urgence...


    métier GMNF : Intervention élagage
  • Quentin 07 Metier Gmnf

    Nouveau travail : Nouveaux collègues


    Métier GMNF : Ecopatûrage

 

Rodolphe Ducrot, technicien de rivières à la Roannaise des Eaux

Rodolphe 00

A LA MFR
Origine  Coutouvre (42)
Année d'obtention du bac 2014
Principaux stages réalisés à la MFR  Com'comm de Charlieu ; SYMOSOA ; Dynamique Environnement
Poursuite de formation Spécialisation Génie Végétal
Après la MFR
Métier Hier : Technicien en travaux de génie végétal
Aujourd'hui : Technicien de rivière
Zone professionnelle aujourd'hui Loire
Délai pour trouver ce travail 4 ans de contrat dans une autre entreprise puis obtention du poste, parmi 160 candidatures.
Description du métier Travaux de rivières, bûcheronnage, diagnostique d'intervention, plan de gestion rivière...
Témoignage
«  Je suis arrivé à la Petite Gonthière pour un bac pro GMNF car j’étais un fan de pêche et d’animaux…et aussi parce-que j’avais bien compris que je ne tenais pas en place. J’ai eu la chance de tomber sur un sacré recruteur (grincheux mais trop gentil) car j’avais les pommettes bien rouges quand il m’a demandé mes bulletins ! Mes principales appréciations : « Ne tiens pas en place, difficulté de concentration », « Ne peux pas s’empêcher de couper la parole », « Absence de travail et d’intérêt » … Je me marre quand j’en reparle mais sur le coup… J’ai eu de la chance : déjà, je suis un beau parleur, genre bon à l’oral, mais en plus le gars il avait l’air de se moquer éperdument de mon passé scolaire. C’est passé crème l’entretien ! Ah par contre, me suis fait secouer dès les premières semaines, on a même cru que je ne reviendrai pas plusieurs fois ! Je bougeais de partout, j’ai une grande bouche… et je parle sans arrêt mais à force, j’ai fini par comprendre.
Déjà, les chantiers-écoles et les stages m’ont beaucoup apaisé, défoulé… Et puis c’était l’occasion de relever la tête quand ma mère lisait mon bulletin vu les supers notes que je ramenais ! 18/20 au bac en rapport de stage… J’avais du mal à rédiger, mon responsable m’a carrément aidé mais par contre, à l’oral, je suis à l’aise. Lancé, j’ai poursuivi après en spécialisation génie végétal dans laquelle j’ai trouvé ma voie, ma passion : le génie végétal et la construction bois. J’ai signé un contrat de pro, je me suis éclaté en stage comme à l’école. Un bonheur, que du pro avec des pros, pour des pros…Résultat un CDD, puis un CDI et…le graal récemment. Le formateur me transfère une annonce pour le recrutement d’un chef d’équipe « génie végétal » à la Roannaise des eaux…à quelques kilomètres de mon lieu d’habitation d’origine ! 120 candidatures…Déprimant ! Mais je suis dans les 6 personnes retenus pour un entretien. Qu’est-ce que je fais ? bah plusieurs années après je rappelle mon grincheux de responsable de la Petite Gonthière pour préparer le grand oral. Et de nouveau… Bingo ! Je suis retenu pour un poste dont j’avais rêvé pendant ma formation. Je démarre en février 2018 : préparation des chantiers, suivi, coordination, négociation. Un poste à responsabilité dans le milieu de mes rêves : les rivières.   »
  • rodolphe-01-plantations-gmnf

    Rodolphe à la MFR : Chantier de plantations


    Chantier-école : Plantations
  • rodolphe-02-genie-vegetal-minipelle

    Spécialisation Génie Végétal : Minipelle


    Gestion des milieux naturels et de la faune minipelle
  • rodolphe-03-genie-vegetal-berges

    Génie Végétal : Chantier de berges


    Spécialisation Génie Végétal berges tronconneuse
  • rodolphe-04-genie-vegetal-caisson

    Apprentissage du caisson végétalisé


    Spécialisation Génie Végétal caisson végétalisé
  • rodolphe-05-stage-minipelle

    En stage : Héliportage d'une minipelle


    Gestion des milieux naturels et de la faune alternance
  • rodolphe-06-genie-bois

    Travail du bois : L'expertise du terrain


    stage alternance gestion des milieux naturels et de la faune
  • rodolphe-07-technicien-berges

    Rodolphe aujourd'hui : Technicien de rivières


    technicien de rivière gmnf stage
  • rodolphe-08-technicien-berge

    Technicien de rivières : travaux de bûcheronnage


    technicien de rivière gestion milieux naturels
  • rodolphe-09-gestion-milieux-naturels-faune-riviere

    Technicien de rivières : gestionnaire de la nature


    débouché gmnf emploi

 

[Retour aux autres métiers]