En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Louer nos locaux
MFR-anse-maison-petite-gonthiere
FacebookYoutube
Contact

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Accueil > Les différences des MFR

Les différences des MFR


Une association de familles

Une équipe d'administrateurs
Une pédagogie spécifique de l'alternance
Un projet éducatif
Un réseau national et international


Une association de familles

Chaque Maison Familiale Rurale est une association loi 1901 qui réunit des familles et des professionnels. Ses objectifs principaux sont de concourir à l’éducation, à la formation par alternance des adolescents et des adultes, à leur insertion professionnelle et de favoriser par là même un développement durable de leur territoire. Les MFR ont un projet précis qui leur donne un cadre d’actions.


Une équipe d'administrateurs

  • Porteurs des fondements, des convictions et des valeurs du mouvement,
  • Acteurs de l’accueil des familles,
  • Ambassadeurs auprès d’autres familles ou tout autres acteurs du territoire,
  • Co-auteurs des manifestations de la MFR avec les salariés,
  • À l’écoute des besoins des acteurs du territoire


Une pédagogie spécifique de l’alternance
pour réussir autrement

L’alternance c’est apprendre ce qui ne s’enseigne pas, développer des compétences, acquérir des savoirs, des savoir-faire, s’insérer dans la société et dans le monde professionnel. En proposant l’alternance, les MFR donnent aux jeunes de nouvelles perspectives. Le rythme école/entreprise les motive pour continuer à apprendre, obtenir un diplôme, s’insérer dans la vie active et réaliser leur projet de vie. Dans un contexte économique difficile où la question de l’emploi constitue une forte préoccupation, le réseau des MFR propose des formations répondant à la demande des territoires et des professionnels.

En privilégiant des classes à taille humaine, les MFR ont fait le choix d'un suivi individualisé de chaque élève pour :

  • L'accompagner et l'écouter
  • Lui (re)donner confiance en lui et le goût à se former
  • Valoriser son travail
  • L'aider à construire son projet de vie.

Deux frères à travers le réseau MFR



C'est l'histoire de deux frères, différents certes, mais qui avaient pour point commun d'être en souffrance dans le système scolaire classique. Dégoût de l'école, notes médiocres, appréciations désespérantes…

Et voici que Benoît, l'aîné, est inscrit à la Petite Gonthiere dès la 4ème : une révélation. Des résultats en hausse, une motivation retrouvée grâce à une ambiance différente et décuplée par le plaisir de “faire quelque chose de ses mains” en stage. Fils d'agriculteur, les stages le mènent néanmoins à découvrir une nouvelle passion : l'élagage. Il fera donc un bac pro GMNF et l'obtiendra en 2012, poussé notamment par son implication dans le monde de la chasse et de la faune sauvage. Chantiers-écoles et stages diversifiés en font un cador de sa promotion même si c'est un peu difficile dans les matières générales. Un avenir se dessine suite aux stages réalisés en terminale : il postulera en CS élagage à la MFR de Sainte Consorce avec un de ses camarades de promotion. Véritable “écureuil” et travailleur dans l'âme, il obtient un CDI dans une boîte réputée de soins aux arbres. Aujourd'hui, il a changé temporairement de métiers et conduit des engins forestiers afin de diversifier ses Compétences. Il passe également ses permis poids lourds.

2018-06-18-gmnf-chambard-benoit-3  2018-06-18-gmnf-chambard-benoit-2  2018-06-18-gmnf-chambard-benoit-1


Le “rejeton” Nicolas, croise bel et bien son frère à la Petite Gonthiere car il arrive en septembre 2011. Il débarque en 4ème dans les pas de son aîné alors que celui ci finit son cursus. De ses dires, il trouve à Anse “un véritable encadrement , une écoute des profs, un contact humain fort et sincère”.

Nicolas tente plusieurs expériences durant ses stages en 4ème puis en 3ème… La chasse et le monde rural sont à l'instar de son frère aussi des passions… Mais le machinisme agricole l'emporte largement. C'est donc tout naturellement que Nicolas est orienté vers la MFR de Saint Romain de Popey. Un peu bougeon et peu scolaire , il n'en reste pas moins très motivé et finit par obtenir le bac pro Agroéquipement avec mention. Une immense fierté pour un jeune en rupture originelle avec sa scolarité.

2018-06-18-chambard-nico-2   2018-06-18-chambard-nico-1

A la sortie du bac, il réalise une saison de pressage de paille ou il possède de grosses responsabilités, un carnet client ainsi qu'un planning à respecter. Une fois cette expérience terminée, une grosse entreprise de travaux publics  située à côté de Biarritz lui propose du travail en intérim pour manier des tracteurs sur les chantiers. Belle expérience avec l'avantage des horaires fixes mais il souhaite encore découvrir. Actuellement il travaille pour une entreprise de travaux publics située à Tournon-sur-Rhône et fait valider les CACES 1 2 4 8  pour passer ensuite les permis poids lourds et super lourd . L'histoire de s'arrête pas là, les Chambard ont des projets : ils étudient la méthanisation centrale biogaz , technique de recyclage de l'agriculture durable très répandu en Allemagne. Magnifique clin d'œil aux mélanges des métiers et des différentes philosophies appréhendées dans les MFR fréquentées… Vers une réconciliation de l'agricole et de l'écologique !

C'est avec plaisir et fierté que nous observons attentivement ces jeunes qui risquaient de glisser vers l'échec scolaire sans un réseau de MFR solidaires, complémentaires et ayant pour même ligne de conduite de croire au potentiel de tous les profils et de mettre en valeur toutes les formes d'intelligence.

 

4eme 3eme Orientation Alternance  Gmnf Bac Pro Gestion Milieux Naturels Faune

 Retour

 

 

Un projet éducatif   

Triangle

Chaque MFR est une association (loi 1901) qui réunit des familles et des professionnels. Leur volonté est de :

  • Promouvoir une éducation qui donne la priorité aux valeurs humaines et à la solidarité,
  • Développer le sens des responsabilités et la participation des parents à la formation de leurs enfants,
  • Permettre à chaque jeune de se construire une personnalité et d’acquérir une compétence reconnue, un métier, une place dans la société.

Grâce à une ambiance de vie agréable et sécurisante, la vie résidentielle favorise la socialisation et le développement de l’autonomie et de la responsabilité. L’accompagnement individualisé de chaque jeune, les temps d’écoute et de discussion renforcent les liens et la confiance réciproque.

 

Un réseau national et international

Le mouvement des Maisons Familiales Rurales en France regroupe 511 associations réparties de la façon suivante : 441 associations locales, établissements de formation professionnelle, et 70 associations de fédérations départementales, régionales, comités territoriaux pour la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie Française, Union Nationale. Il existe également des Maisons Familiales Rurales dans près de 40 pays à travers le monde.

 Monde   La Fondation      France  L'Union nationale     Region  La Fédération régionale

 

Haut de page