En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Louer nos locaux
MFR-anse-maison-petite-gonthiere
FacebookYoutube
Contact

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Accueil > Actus Orientation

Actus Orientation

Retrouvez les news de notre filière d'Orientation et ses classes de 4ème/3ème en alternance.

 

Intervention ADOT : Don d'organes



Comme chaque année ….. à la Maison familiale rurale «  la petite Gonthière »....

Chaque année,  depuis quatre ans, c’est avec grand plaisir que nous rendons visite aux jeunes gens des classes de 3° de la Maison Familiale de «  la petite Gonthière »
Au milieu des vignes du bas beaujolais, sur la route des crêtes, la « petite Gonthière»  est un établissement  pour des jeunes de 4° et de 3° par alternance  qui souhaitent élaborer un projet professionnel  en associant des stages de  découverte en entreprise à des séjours en centre de formation.


   Les stages en entreprise

... ont pour but de permettre à ces jeunes de construire  leur projet professionnel en découvrant différents métiers :
Ils passent au moins 50% du temps en milieu professionnel.
Ils doivent rechercher des lieux de stage afin d’être acteur de leur formation, mais également s’intégrer sur leur lieu de stage en respectant les horaires , les règles de politesse , d’hygiène et de sécurité.
On leur demande également de montrer leur motivation en s’impliquant et en étant curieux lors des stages en milieu professionnel
Dans l’année scolaire, ils doivent effectuer au minimum 3 stages de 5 à 7 semaines, non rémunérés, d’une moyenne de 31 heures par semaine, une visite du formateur est prévue à chaque stage.
Chaque jeune réalise des rapports de stage.


Les modalités de la formation à la MFR


Le but de la formation est l’acquisition des connaissances de base afin de préparer et de  réussir son projet professionnel.
Ceci grâce à :
L’exploitation des informations recueillies en stage
Le carnet de liaison entre le maître de stage, la famille et la  MFR
Un suivi personnalisé
Une participation active à la vie de la MFR
Des classes à effectifs réduits et adaptés
Un emploi du temps différent chaque semaine et une  préparation à l’examen écrit et oral.

Cette année,  Monsieur Eyraud, le professeur  coordonnateur nous attend  le 4 mai pour 2 classes de 3° au total 42 jeunes gens.
Nous retrouvons la salle polyvalente avec la disposition des tables en U, nous sommes au milieu des jeunes et le contact s’établit très facilement ! Tous rentrent en nous disant spontanément «  bonjour ! »
Bien qu’ayant un poste à haute responsabilité chez Arkéma, Hervé  est toujours le premier à s’inscrire pour venir témoigner auprès de ces jeunes. Le contact est facile, direct et les questions sont toujours pertinentes et les réponses sincères, touchantes et émouvantes.

2017-06-15-adot-01 2017-06-15-adot-02

Après la projection de la version courte du film « et vous, alors ? «, le dialogue s’oriente sur la sécurité routière, le port du casque, le téléphone…la notion de mort encéphalique, le don d’organes… et à ce  moment, Madame Nicod, leur professeur se lève et prend la parole :
« Le 9 septembre 2014, nous avons appris le décès accidentel d’un de nos anciens élèves. Celui-ci avait comme chaque année, bénéficié de l’intervention de France-ADOT. Grâce à la générosité de ce jeune, 5 de ses organes ont pu être prélevés et greffés à des personnes en attente notamment à 4 qui avaient eu un accident de la route »

Certains élèves connaissaient Grégory ou connaissaient son histoire.
La discussion se poursuit, tous se sentent directement concernés. Hervé sait témoigner avec une grande humilité et une générosité qui lui est propre : «  depuis que je suis transplanté du coeur , je vous assure que j’aime toujours les mêmes personnes mais je les aime encore plus ! »
«  la vie est belle  c’est mon message, profitez de la vie !
« Merci à mon donneur, grâce à sa générosité, j’ai pu atteindre le but que je  m’étais fixé : accompagner mes enfants dans leur projet de vie et leurs études »
Quand nous abordons le suivi et le traitement des transplantés,  Madame Nicod, leur professeur prend à nouveau la parole :
« Il y a quelques années, nous avons accueilli au sein de notre établissement une jeune fille qui avait été greffée d’un rein. Lors du voyage en Angleterre, il a fallu que nous gérions la prise de médicament anti-rejet. Il est important d’avoir un minimum d’information sur cette procédure vitale pour les greffés et comprendre ce qu’est la vie au quotidien de ces bénéficiaires d’une seconde vie si précieuse »

Les jeunes prennent vraiment conscience de l’importance de la transplantation et du lien de respect mutuel qui s’instaure entre le donneur et le receveur. Le receveur qui grâce au donneur a une deuxième chance de vie prend soin de son cadeau inestimable et respecte le don en prenant le traitement immunosuppresseur mais aussi en s’astreignant à une parfaite hygiène de vie .
Comme les autres années, mais avec de la gravité et du recueillement nous transformons la salle en un réfectoire où les échanges avec les professeurs et surveillants se prolongent au cours du repas.

2017 06 15 Adot 03

La mission qui m’a été proposée au moment de ma retraite de professeur de SVT, prend vraiment maintenant tout son sens et une dimension humaine que je n’avais pas imaginée.
Comme Hervé tient à le dire aux jeunes, le fait de se positionner en qualité de  donneur potentiel nous grandit !
Merci à tous.


Chantal Gloriod
France-ADOT69

 Retour