En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Louer nos locaux
MFR-anse-maison-petite-gonthiere
FacebookYoutube
Contact

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Accueil > Actus GMNF/GV

Actus GMNF/GV

Retrouve ici toutes les actualités de notre filière professionnelle : Le Bac Pro Gestion des Milieux Naturels et de la Faune & la Spécialisation Génie Végétal.

 

Génie végétal, conciliateur d'enjeux agricoles&naturels



2018-11-23-fascineCette semaine, les stagiaires de la spécialisation génie végétal ont eu à répondre à une problématique d’érosion d’envergure sur les terres agricoles du département de l’Ain. Missionné par la Chambre d’agriculture, nous avons tenté de mettre en valeur notre expertise dans le domaine. En effet, la gestion du bassin versant (ici agricole) est une base inéluctable pour la bonne santé des milieux aquatiques. Au-delà, nos futurs encadrants techniques auront très certainement à convaincre des acteurs parfois antagonistes à travailler ensemble. En effet, la lutte contre l’érosion sur un bassin bénéficie à de nombreux protagonistes.

Qu’est-ce que ce phénomène & quelles conséquences ?

L’érosion peut être un phénomène lent et rester imperceptible.  Il peut aussi se produire à un rythme préoccupant dans certaines zones à risque lors des périodes très pluvieuses (automne et/ou printemps) et causer alors de terribles pertes de terre par arrachage des particules du sol.

Le rendement des cultures est directement affecté par l'appauvrissement du sol en éléments nutritifs et son amincissement. L'érosion peut également emporter les semences et arracher les plantes  ou encore  les recouvrir par  un  dépôt de sédiments. Le  ravinement  (cavité  résultant  de  l'érosion) devient  aussi  une  gêne  sérieuse  pour  les  passages d'engins agricoles. Plus en aval, l'érosion est susceptible de déposer de la terre sur les routes, vers les habitations et dans les réseaux de collecte des eaux  pluviales.  Les accidents et les dégâts provoqués  peuvent  alors  avoir  un  impact économique pour les particuliers et les collectivités. Mais surtout, l'érosion engendre le transfert de polluants (fertilisants, hydrocarbures, produits  phytosanitaires,  etc.)  et de sédiments fins contribuant ainsi à  la pollution des cours d'eau (le colmatage des frayères notamment).

2018-11-23-fascinage-genie-vegetal-00 2018-11-23-fascinage-genie-vegetal-01  2018-11-23-fascinage-genie-vegetal-03  2018-11-23-fascinage-genie-vegetal-04

Quelles solutions ? Le génie végétal !

La Petite Gonthière sort de nouveau son génie de sa boîte ! Par des techniques de phytoremédiation (seuils et fascinage), les équipes de la spécialisation génie végétal réalise dans les ravines des micro barrages appelés seuils qui vont retenir les sédiments afin de remplir les cavités. Les sédiments seront alors colonisés naturellement par la végétation spontanée lors du printemps. Par la même, en pleine parcelle, après un repérage des flux érosifs, les fascines (ou fagots) vont bloquer les sédiments arrachés ou soulevés par les érosions éoliennes et hydriques.

2018-11-23-seuil-gv-01  2018-11-23-seuil-gv-02  2018-11-23-seuil-gv-03  2018-11-23-seuil-gv-04


Ce genre de partenariat est une aubaine pour nos professionnels en herbe qui interviennent partout, tout le temps grâce à un niveau de technicité à faire pâlir un ingénieur… Le tout avec des techniques ancestrales remises au goût du jour.

 

logo-europe-engage-france_small   specialisation-genie-vegetal-formation       logo-partenaire-auvergne-rhone-alpes-2017

 Retour