En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Louer nos locaux
MFR-anse-maison-petite-gonthiere
FacebookYoutube
Contact

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Accueil > Actualités MFR

Actualités MFR

La faune se réveille... Les Bacs Pro GMNF aussi !



Avec le retour du printemps, le quotidien des élèves prend également des couleurs.
A mesure que les températures s’élèvent, la faune se réveille de la torpeur hivernale et la curiosité des élèves de bac pro GMNF aussi.

Le quotidien de nos élèves est donc marqué par diverses interventions et activités en lien avec les habitants de nos campagnes et nos forêts. Evidemment, les traditionnels modules de faune & de gestion de milieux naturels rythment les semaines de cours. Mais les activités naturalistes dépassent le strict cadre de la classe.17-04-11 - prospection-gmnf-01

Les élèves sortent régulièrement au gré des soirées. Que ce soit au plan d’eau de la ville de Anse ou ailleurs, les sorties de détente font souvent l’objet pour nos passionnés de sessions de photo ou d’observation. Ainsi, les élèves prolongent leurs connaissances de cours (reconnaissance, qualité des milieux et des habitats)… Une réelle vie naturaliste commence en soirée.



17-04-11 - prospection-gmnf-02

Le personnel de soirée est également impliqué pour permettre aux jeunes de développer cette curiosité. C’est ainsi qu’un projet de longue date a été mis en place cette année : Une prospection par piège-photographique. Cet instrument de plus en plus répandu dans les milieux amateurs et scientifiques s’imposent progressivement comme un outil scientifique de demain pour prospecter, connaître, suivre les espèces. Les élèves sont donc initiés à son utilisation et traitent les données récoltées lors de relevés des pièges en soirée durant leur cours d’informatique en journée. En prime, leur intérêt est évidemment renforcé par l’attrait de découvrir la faune voisine de la MFR.
La première session de piégeage photo a commencé ce mois et porte déjà ses fruits : Grâce à l’expertise des formateurs et à la connaissance du territoire, nous avons pu faire connaissance avec un sympathique couple de blaireaux en pointant l’objectif du piège-photo vers ce qui semblait être un habitat idéal : Un trou dans une falaise de rocher. Il ne nous reste qu’à attendre les photos de famille quand les petits se joindront à la fête.

17-04-11 - piege-photo-0117-04-11 - piege-photo-0217-04-11 - piege-photo-03



Cependant, comme la faune est plus sympathique à voir en réalité que sur des photos, nos sorties de soirée permettent aussi la tenue de prospections et d’affûts. Dernièrement, les apprenants GMNF ont été conduits vers un « spot » de reproduction bien connu d’un formateur. Dans un bénitier au sol au centre d’un bois : un lieu de reproduction privilégié pour pas moins d’une trentaine de tritons alpestres.
Cet amphibien ne doit pas être manipulé mais le point d’eau stagnante permet son observation et sa photographie à guise.

Ces prospections font également l’objet d’un suivi informatique avec la saisie des données sur le site Faune-Rhône : Une façon d’intégrer à notre pédagogie du concret un nouvel outil de suivi du futur : Les réseaux participatifs.

17-04-11 - triton-01 17-04-11 - triton-02 17-04-11 - triton-03



Enfin, la faune s’invite même auprès de nous sans que nous lui courions derrière.
Cette semaine, au cours d’un chantier-école d’abattage, les élèves ont malheureusement découvert au pied d’un arbre dangereux qu'il fallait abattre un binôme d’écureuils juvéniles.
Consciencieux, nos élèves ont emmené à l’écart les deux rongeurs à priori condamnés, puisque la mère avait fui le fracas du chantier-école. Après un voyage en bus et une nuit à la maison familiale, aux soins de nos élèves, les deux écureuils ont été pris en charge par un bénévole qui les a emmené au lointain centre de la faune sauvage du Tichodrome, au Sud de Grenoble. Là, les deux juvéniles recevront les soins nécessaires avant d’être relâchés quand ils seront capables de vivre seuls dans la nature.

17-04-11 - ecureuil-gmnf-0117 04 11 Ecureuil Gmnf 03 17-04-11 - ecureuil-gmnf-02

17-04-11 - ecureuil-gmnf-04 17-04-11 - ecureuil-gmnf-06 17-04-11 - ecureuil-gmnf-05


A moins d’un mois du bac pour les Terminales GMNF, toutes ces sorties et ces rencontres restent des moments forts pour tous ces passionnés de la nature qui passent chaque année à la Maison Familiale pour apprendre à faire de leur passion leur futur métier.

 Retour