En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Louer nos locaux
MFR-anse-maison-petite-gonthiere
FacebookYoutube
Contact

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Ecole de la nature, école de la vie

La nature, votre futur métier.

Accueil > Actualités MFR

Actualités MFR

Terminales GMNF : Un chantier préhistorique !



 

 

Jurassic GMNF  : Mettre en valeur le patrimoine préhistorique et naturel

Remontée dans le temps ! Quand la Gestion des Milieux Naturels et de la Faune et l’'Histoire se rencontrent !

Après avoir affronté la tourbe du marais de Vaux en 2nde et mis le cap plein Sud vers la lointaine Camargue en 1ère, nos Terminales du bac pro GMNF (Gestion des Milieux Naturels et de la Faune) ont réalisé leur troisième et dernier voyage technique sur les premières hauteurs du Bugey dans la commune de Marchamp. Mais bien plus que la commune, c'’est au cœoeur du hameau de Cérin que ces amoureux naturalistes sont intervenus. Ce petit coin d'’habitations, perché entre un pierrier et une pente forestière vertigineuse, ne paie pas de mine pourtant il est fameux chez les géologues et pour cause : Il s’agit d’'un site mondialement connu d'’extraction de fossiles. Il n’'aura pas fallu moins de 20 ans de fouilles pour extraire les blocs calcaires de l’'ancienne lagune tropicale qui occupait le site, il y a 150 millions d’années.

2017-26-10-plaquette-Cerin-small

Cliquez sur l'image pour lire la plaquette du site

Ainsi, quand on vous parle d’'une remontée dans le temps, les mots sont bien choisis.

C'’est pour ouvrir un sentier à travers une pente abrupte que le Conservatoire Rhône Alpes des Espaces Naturels et l’'entreprise Nagame ont sollicité nos services. La finalité : Réaliser un sentier forestier panoramique et pédagogique à travers le bois pour grimper du hameau vers la carrière.

2017-10-26-bac-pro-gmnf-carriere

Terminales GMNF : un chantier en quasi autonomie

Un chantier tout-à-fait dans les cordes de nos interventions.

Les bac pro GMNF sont en effet formés à entretenir et protéger la nature… mais également à la mettre en valeur. Nos jeunes gestionnaires de la nature ont donc réalisé en totale autonomie un chantier à la hauteur de leur niveau professionnel, déjà largement développé grâce à leurs 2 années de stages et de chantiers-écoles.

Gestion des Milieux Naturels et de la faune : Un métier aux multiples facettes

Il leur fallait pourtant bien toutes ces compétences pour réaliser ce chantier aux exigences multiples :

En premier lieu, leur propre sécurité... … (Le chantier était en forte dénivellation sur un sol caillouteux parfois instable. Dans nos métiers, une chute avec un outil tel qu’'une tronçonneuse ou la projection au visage d’'une pierre par une lame de débroussailleuse peut rapidement avoir des conséquences graves)

... mais aussi celle des futurs pratiquants du sentier. Pas de place pour les souches et autres rejets pointus résultants de l’'ouverture du chemin forestier.

2017-10-26-bac-pro-gmnf-sentier-forestier

Des objectifs paysagers et panoramiques

Sur ce sentier à vocation patrimonial, il a été nécessaire d’'ouvrir des fenêtres paysagères sur le village ainsi que des ouvertures panoramiques vers la carrière dans l'’optique d'’une pose de panneaux pédagogiques par le CENRA.

Un objectif d’'accessibilité

La base d’'un chantier-école, outre la pratique, est de confronter les jeunes à une situation réelle de travail. Quoi de mieux qu’'une situation problématique pour les mettre dans la peau d’'un professionnel ?

L’'accessibilité du sentier, trop raide sur un terrain herbeux, faisait partie du cahier des charges. Confrontés à cette situation, nos jeunes ont donc entrepris la création de marche d’'accès utilisant houes, pelles, bois, pierres et tarière. Encore un savoir-faire supplémentaire à ajouter à leurs compétences personnelles et pro.

2017-10-26-bac-pro-gmnf-marches

Des objectifs écologiques et économiques.

Dans une logique de professionnels de la gestion durable, il a également été demandé à nos Terminales GMNF de savoir utiliser les ressources disponibles sur le site pour la réalisation du chantier (maitrise des coûts, utilisation d’'essences locales, limitation des déchets et des transports polluants).

Le bois abattu a été intégralement utilisé sur le site (création de caches avec les billes de bois, délimitation du sentier forestier avec les chutes de branches, utilisation de billons de chêne pubescent pour les marches d’'accès, transformation des troncs en longrines).

Préparer le terrain à la formation Génie Végétal

Une fois le sentier terminé, des longrines ont été laissés à quelques sites stratégiques en vue d'’une intervention de nos apprenants de la formation Génie végétal qui vont venir exécuter un second chantier afin de sécuriser certains pans du sentier à l’'aide de caissons végétalisés.

Un travail d’'équipe intergénérationnel !

Et à côté… : Logement en camping idéal pour les bac Gestion des Milieux Naturels et de la Faune

Ces semaines techniques qui sont des temps forts de notre formation ne se limitent pas à la simple réalisation pratique.

C’est aussi un temps d’'apprentissage professionnel informel à travers la fréquentation des professionnels (lors des briefings du CENRA), des clients (les bénévoles du musée de la carrière nous ont reçus un après-midi pour une présentation du site) et l’'autarcie qu'’il est demandé aux jeunes GMNF.

En effet, loin des règles rigoristes qui régissent la vie en internat et la cohabitation avec les plus jeunes, les élèves logent cette fois aux côtés de leurs formateurs en camping et doivent se gérer au niveau logistique (respect des horaires, de l’'entretien de leur matériel de chantier, temps de repas et de sommeil).

Ce self-government est une composante essentielle de leur construction en tant que futur professionnel. En mettant à niveau égal l’'autonomie dont ils sont amenés à faire preuve en stage (beaucoup logent loin de chez eux) et celles que nous sommes amenés à leur laisser durant cette semaine, notre « école » est vue comme ce qu’'elle se veut être : Un centre de formation à l’'entreprise et à la vie adulte et il se crée entre les jeunes et leurs formateurs une relation de professionnel à professionnel, qui dépasse la beaucoup trop hiérarchisée relation « prof-élève » qu'’ils fuyaient en venant à la Maison Familiale.

Sans évidemment que cela ne nuise à quelques temps de loisirs et à de très belle performance !

bac-pro-gmnf-autonomie-peche  bac-pro-gmnf-autonomie-repas

 Retour